Premier bulletin de enfans de Dieu: réunis en familles spirituelles adressé aux enfans de Dieu dispersés sur toute la terre

Predný obal
Béthune, 1829 - 159 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 36 - Notre Père qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive, que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel...
Strana 113 - L'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Strana 56 - Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour ; pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ; et ne nous laissez pas succomber à la tentation ; mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.
Strana 105 - Alors les justes brilleront comme le soleil dans le royaume de leur père.
Strana 105 - Le Fils de l'homme enverra ses anges , qui ramasseront et enlèveront hors de son royaume tous ceux qui sont des occasions de chute et de scandale, et ceux qui commettent l'iniquité; 4a.
Strana 45 - Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes, et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu ! Voici, votre demeure va devenir déserte.
Strana 20 - Je suis en eux et vous en moi, afin qu'ils soient consommés dans l'unité, et que le monde connaisse que vous m'avez envoyé , et que vous les avez aimés , comme vous m'avez aimé.
Strana 104 - Seigneur, n'avez-vous pas semé de bon grain dans votre champ ? D'où vient donc qu'il ya de l'ivraie ? Il leur répondit : C'est un ennemi qui l'ya semée.
Strana 105 - L'ennemi qui l'a semée, c'estle diable, le temps de la moisson, c'est la fin du monde. les moissonneurs, ce sont les anges. « Comme donc on arrache l'ivraie et qu'on la brûle dans le feu, il en arrivera de même à la fin du monde. « Le Fils de l'homme enverra ses anges qui ramasseront...
Strana 108 - Je suis le cep, et vous en êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit ; car hors de moi vous ne pouvez rien faire.

Bibliografické informácie