Dissertations sur différens sujets, Zväzok 2

Predný obal
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Obsah


Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 79 - Prince n'avoit jamais regardé de bon œil ceux qui avoient eu quelque part aux bonnes, graces de la Reine Marguerite, &. Honoré d'Urfé étoit de ce nombre. Il s'y trouva engagé par une aventure fort imprévue. La France étoit alors déchirée par les guerres civiles en diverfes faftions.
Strana 7 - Ciel , & aux bêtes , & à toute la terre , & à tous les reptiles quife remuent fur la terre. Et Dieu créa l'homme à fon image , il le créa. à l'image de Dieu ; il les créa mâle & jémelle.
Strana 68 - J'étais presque enfant quand je lus ce roman la première fois, et j'en fus si pénétré que j'évitais depuis de le rencontrer et de l'ouvrir, craignant de me trouver forcé de le relire par le plaisir que j'y prévoyais, comme par une espèce d'enchantement. Boilpau se défend mieux contre les entraînements de la sensibilité; cependant il admire dans l'Asirfa « une nart ration également vive et fleurie, de» fictions très-ingé>• nieuses.
Strana 72 - Renée de Savoye, Marquife de Bauge , fille de Claude de Savoye Comte de Tende & de Sommerive, Gouverneur & grand Sénéchal de Provence. Sa mort arrivée en 1577.
Strana 14 - Préaux devoit consulter. 11 fis trouve d'autres expreflions dans l'Ecriture - Sainte , qu'on a crû figurées & fublimes , & qui dans leur langue originale ne le font nullement.
Strana 4 - Longin 3fuffent mots d'Evangile ,• qu'on re pût le contredire fans audace, qu'on fût obligé de croire comme un Article de Foi que ces paroles de...
Strana 11 - Dans l'Évangile, lorfque le Centurion veut ,,épargner à Notre Seigneur la peine de venir chez ,,lui , pour guérir fon fils : Seigneur, dit-il, fans vous ,,donner la peine de venir...
Strana 80 - Cette érudition, répandue dans son roman, ne plaît pas à ceux dont la barbarie de ce siècle a corrompu l'esprit et le goût. L'on n'en jugea pas ainsi dans le siècle savant et éclairé où il parut ; je vois au contraire que les auteurs contemporains ont vanté l'étendue de son savoir. Pour moi, j'ai toujours jugé que l'érudition, dont M. d'Urfé a embelli son...
Strana 18 - ... il a rabaiffé la grandeur de Dieu , & a «fait voir , que ni la bafleffe de l'efprit humain , ni «l'élévation de la Majefté Divine ne lui étoient pas «aflez connues.
Strana 71 - Paillard selon ma conjecture, est originairement un nom propre, diminutif de Paul; de Paul l'on a fait Paulard & Pauliard, & par corruption Paillard; comme de Pierre on a fait Pirard; de Guillaume, Guillard; de Raoul, Rouillard; de Robert, Robillard; d'Estienne, Tevenard; de Nicolas, Colard.

Bibliografické informácie