Le livre de S. Augustin de la veritable religion

Predný obal
J.H. Pralard, 1720 - 334 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 32 - ... appréhenda tellement la fausse opinion de son siècle, qu'on dit qu'il fit un sacrifice à la nature, si nous en devons croire l'histoire, comme pour expier cette faute; si ces maximes sont tellement reçues, que comme c'était une extravagance auparavant que de les proposer, c'est une extravagance aujourd'hui que d'en douter ; si dans tous les endroits de la terre où il ya des hommes , on promet et on s'oblige de garder ces maximes pour entrer dans la religion chrétienne; si on les lit tous...
Strana 24 - ... ou appréhendant que leur retour n'excite les mêmes troubles ou encore de plus grands , ils gardent toujours la volonté de faire du bien à ceux mêmes qui les ont...
Strana 96 - Le fupplice de la croix leur paflbit pour le plus infâme de tous les fupplices ; & il a été crucifié. Ainfi , en fe privant lui-même volontairement de toutes les chofes dont le defir nous empêchoit de bien vivre , il les a rendues viles & méprifables...
Strana 118 - Que fi elles font aimées par une âme qui néglige de fervir Dieu , elles ne deviennent pas pour cela mauvaifes ; mais parce que le péché par lequel elles font aimées de cette forte eft un mal , elles deviennent le fupplice de...
Strana 127 - Comme donc, il ya des perlbnnes , qui, par un jugement déréglé, aiment mieux. les vers que l'art même par lequel on fait les vers, parce qu'elles recherchent davantage le plaifir de l'oreille, que la...
Strana 334 - Verbe par lequel a été fait tout ce qui s est fait dans l'ordre des substances et des natures, et le don de sa bonté, qui a porté le Créateur à ne pas laisser périr misérablement tout ce qu'il avait créé par le Verbe; le Dieu unique par la création duquel nous vivons selon la nature , par la régénération duquel nous vivons selon les règles de la sagesse , et par l'amour et la jouissance duquel nous vivons dans le bonheur et...
Strana 316 - Pour cela il faut fe rappelJer ce que nous venons de dire , que le monde n'eft rien que la concupifcence de la chair , la concupifcence des yeux...
Strana 24 - ... choses, et cette beauté qui demeure toujours en même état et qui en tout est semblable à ellemême , qui ne reçoit ni d'étendue par les lieux , ni de changement par les temps , mais qui se conserve toujours une et la même en tout ce qu'elle est, cette beauté enfin que les hommes s'imaginent n.être point, et qui cependant possède elle seule l'être souverain et véritable ; que toutes les autres choses naissent et meurent , s'écoulent et se perdent ; et que néanmoins...
Strana 183 - Ais il y en a beaucoup qui ne regardent ces chofes que pour en recevoir un plaifir qui eft tout humain , & qui ne veulent pas s'élever jufqu'aux chofes fupérieures, afin de juger pourquoi les vifibles ("ont agréables.
Strana 223 - ConfeiTez que vous n'êtes pas ce qu'elle eft , puifqu'elle ne fe cherche point elle-même, & que vous êtes venu vers elle pour la chercher, non en marchant par les efpaces des lieux , mais en vous avançant par les mouvements de...

Bibliografické informácie