Obrázky na stránke
PDF
ePub
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

BERLIN,

DUNCKER ET HUMBLOT.
PARIS,

BRUXELLES,
J. RENOUARD ET COMP.

C. MUQUARDT.
GENÈVE,
J. KESSMANN.

184 1.

977

[merged small][ocr errors]

Livre I.

ETYMOLOGIE.

Chapitre I.
Des lettres et de leur division.

La langue latine a les mêmes lettres que la langue 1.

1. française savoir: les voyelles: a, e, i, (y), 0, u, les consonnes : b, c, d, f, g, (k), l, m, n, p, q, r, s, t, v, x, % et l'aspirée: h.

2. Avec les voyelles on forme les diphthongues: ae, oe, 2. au, eu (ei).

Les consonnes se divisent en plusieurs classes:

a) les liquides (liquidae): 1, m, n, r.
b) la sifflante: s.

c) les muettes (mutae) qui d'après les organes avec les quels on les prononce, se subdivisent en trois ordres: 1) les labiales 2) les gutturales 3) les linguales b, p, f, v C, 8, k, qu

d, t. 3. Prononcez ti suivi d'une voyelle comme en français 3. dans nation, addition etc. Dans les mots grecs cependant, dans totius, génitif de totus et dans les mots où ti est précédé de t, s ou x prononcez ti conformément au son naturel de ces deux lettres p. ex. Milti-ades, osti-um, mixti-o, mitti-er.

4. Pour le partage des mots en syllabes, il faut remar- 4. quer que deux consonnes, qui peuvent commencer un mot en latin ou en grec, appartiennent toujours à la même syllabe, et que dans les mots composés il faut partager d'après la composition.

Partagez donc i-gnis et non pas ig-nis, pa-stor et non pas pas-tor (parcequ'il y a des mots qui commencent par gn ou st p. ex. gnarus et stare); inter-esse et non pas inte-resse (parceque le mot est composé de inter et esse).

5.

Chapitre II. Des parties du discours (Partes orationis). 1. Les mots sont divisés d'après leur signification en:

Noms (nomina), verbes (verba), particules (par

ticulae).

2. Les noms servent à désigner les objets et les qualités des objets, et se subdivisent en:

Substantifs (nomina substantiva), a djectifs (n. adjectiva) et pronoms (pronomina) p. ex. domus, la maison: parvus, petit; ego, moi. Les noms peuvent être déclinés, pour exprimer les différentes relations, dans les quelles ils se trouvent dans le discours.

3. Le verbe exprime l'action ou l'état qu'on attribue aux noms p. ex. pater scribit, le père écrit; filius dormit, le fils dort. Le verbe peut être conjugué pour énoncer les différentes modifications de l'action.

4. Tous les mots qui ne peuvent être ni declinés ni conjugués, sont compris sous le nom commun de particules et servent à joindre entre elles les autres parties du discours ou à spécifier et à déterminer leur signification. On distingue:

Les adverbes (adverbia) p. ex. bene, bien; ubi, où,
les prépositons (praepositiones) p. ex. contra, contre,
les conjonctions (conjunctiones) p. ex. et, et; sed, mais,

les interjections (interjectiones) p. ex. ah, ohe! Il y a donc en tout huit espèces de mots en latin. Rem. Les noms de iro mbre (numeralia) appartiennent en partie

aux adjectifs en partie aux adverbes.

Chapitre III. Des substantifs. Règles générales sur le

genre des substantifs. 6. 1, Les substantifs sont ou des noms propres (nomina

propria), qui ne conviennent qu'à un seul être ou à un seul objet, p. ex. Cajus, Italia, ou des noms appellatifs (nomina appellativa), qui conviennent à tout un genre, à toute une espèce, p. ex. equus, le cheval. (Les noms propres sont écrits en lettres capitales.) Les appellatifs sont nommés collectifs (collectiva), quand quoiqu'au singulier, ils comprennent plu

sieurs personnes ou plusieurs choses, p. ex. equitatus, la cavallerie. 7. 2. Le genre (genus) est triple en latin: le genre mas

culin (genus masculinum), le genre féminin (g. femininum), le genre neutre (g. neutrum). Tout substantif appar

tient à l'un de ces trois genres. 8.

3. Règles générales sur le genre des substantifs.

« PredošláPokračovať »