Obrázky na stránke
PDF
ePub
[ocr errors]

« qui la garde ou endure avec elle toutes les « extrémités. »

La majesté virginale d'Ève , comme une personne qui aime et qui rencontre quelque rigueur, lui répondit avec une douce et austère tranquillité.

« Fils de la terre et du ciel, et souverain de la a terre entière, que nous ayons un ennemi qui « cherche notre ruine, je l'ai su de toi et de l'ange, « dont je surpris les paroles à son départ, lors« que je me tenais en arrière dans un enfonce« ment ombragé, tout juste alors revenue au fer« mer des fleurs du soir. Mais que tu doutes de « ma constance envers Dieu ou envers toi , parce « que nous avons un ennemi qui la peut tenter, « c'est ce que je ne m'attendais pas à ouïr. « Tu ne crains pas la violence de l'ennemi; « étant tels que nous sommes, incapables a de mort ou de douleur, nous ne pouvons a recevoir ni l'une ni l'autre, ou nous pouvons

repousser. Sa fraude cause donc ta crainte? « d'où résulte clairement ton égale frayeur de « voir mon amour et ma constante fidélité « ébranlés ou séduits par sa ruse. Comment ces pensées ont-elles trouvé place dans ton sein,

« les

Adam, misthought of her to thee so dear?

To whom with healing words Adam replied :

Daughter of God and man, immortal Eve! For such thou art ; from sin and blame entire : Not diffident of thee, do I dissuade Thy absence from my sight; but to avoid The attempt itself, by our foe. For he who tempts, though in vain, at least asperses The tempted with dishonour foul ; supposed Not incorruptible of faith, not proof Against temptation : thou thyself with scorn And anger wouldst resent the offer'd wrong, Though ineffectual found : misdeem not then, If such affront I labour to avert From thee alone, which on us both at once The enemy, though bold, will hardly dare ; Or daring, first on me the assault shall light. Nor thou his malice and false guile contemn : Subtle he needs must be, who could seduce Angels; nor think superfluous others' aid. I, from the influence of thy looks, receive Access in every virtue ; in thy sight More wise, more watchful, stronger, if need were

« Ô ADAM ? as-tu pu mal penser de celle qui t'est « si chère ? »

Adam par ces paroles propres à la guérir, répliqua:

[ocr errors]

« Fille de Dieu et de l'homme, immortelle Ève, car tu es telle, non encore entamée par le « blâme et le péché; ce n'est pas en défiance « de toi, que je te dissuade de l'absence loin « de ma vue, mais pour éviter l'intreprise de « notre ennemi. Celui qui tente, même vaine« ment, répand du moins le déshonneur sur « celui qu'il a tenté; il a supposé sa foi non

incorruptible, non à l'épreuve de la tentation. « Toi-même tu ressentirais avec dédain et colère « l'injure offerte , quoique demeurée sans effet. « Ne te méprends donc pas si je travaille à dé« tourner un pareil affront de toi seule; un affront

qu'à nous deux à la fois, l'ennemi, bien qu'au« dacieux, oserait à peine offrir, ou, s'il l'o« sait, l'assaut s'adresserait d'abord à moi : ne a méprise pas sa malice et sa perfide ruse; il doit « être astucieux, celui qui a pu séduire des anges. « Ne pense pas que le secours d'un autre soit su

perflu. L'influence de tes regards me donne « accès à toutes les vertus: à ta vue, je me sens

plus sage , plus vigilant , plus fort; s'il était né

Of outward strength; while shame, thou looking on,
Shame to be overcome or over-reach'd,
Would utmost vigour raise, and raised unite.
Why shouldst not thou like sense within thee feel
When I am present, and thy trial choose
With me, best witness of thy virtue tried ?

So spake domestic Adam in his care
And matrimonial love ; but Eve, who thought
Less attributed to her faith sincere,
Thus her reply with accent sweet renew'd :-

If this be our condition, thus to dwell
In narrow circuit straiten'd by a foe,
Subtle or violent, we not endued
Single with like defence, wherever met;
How are we happy, still in fear of harm?
But harm precedes not sin: only our foe,
Tempting, affronts us with his foul esteem
Of our integrity: his foul esteem
Sticks no dishonour on our front, but turns
Foul on himself:

Then wherefore shunn'd or fear'd

« cessaire de force extérieure, tandis que tu me « regarderais, la honte d'être vaincu ou trompé « soulèverait ma plus grande vigueur, et la sou« lèverait tout entière. Pourquoi ne sentirais-tu « pas au-dedans de toi la même impression quand

je suis présent, et ne préférerais-tu pas subir « ton épreuve avec moi, moi le meilleur témoin « de ta vertu éprouvée ? »

Ainsi parla Adam, dans sa sollicitude domestique et son amour conjugal ; mais Éve qui pensa qu'on n'accordait pas assez à sa foi sincère, renouvela 'sa repartie avec un doux

accent:

«Si notre condition est d'habiter ainsi dans une « étroite enceinte, resserrés par un ennemi sub« til ou violent (nous n'étant pas

doués séparé« ment d'une force égale pour nous défendre

partout où il nous rencontrera), comment a sommes-nous heureux, toujours dans la crainte « du mal ? mais le mal ne précède point le pé« ché: seulement notre ennemi, en nous tentant, « nous fait un affront par son honteux mépris « de notre intégrité. Son honteux mépris n’ata tache point le déshonneur à notre front, mais « retombe honteusement sur lui.

« Pourquoi donc serait-il évité et craint par

« PredošláPokračovať »