Oeuvres de M. François de Salignac de La Mothe Fénélon, Zväzok 4

Predný obal
De L'Imprimerie de Franç-Amb. Didot, 1787
 

Èo hovoria ostatní - Napísa» recenziu

Na obvyklých miestach sme nena¹li ¾iadne recenzie.

Zvolené strany

Obsah


Iné vydania - Zobrazi» v¹etky

Èasté výrazy a frázy

Populárne pasá¾e

Strana 532 - ... ou les sottises les plus grossières. Mercure, qui le reconnut dans ce nouvel état, lui dit en riant: «Ho! ho! je te reconnais; tu n'es qu'un composé du Singe et du Perroquet que j'ai vus autrefois. Qui t'ôterait tes gestes et tes paroles apprises par cœur sans jugement, ne laisserait rien de toi. D'un joli Singe et d'un bon Perroquet on n'en fait qu'un sot homme.
Strana 542 - Un jour, une abeille aperçut une mouche auprès de sa ruche. Que viens-tu faire ici ? lui dit-elle d'un ton furieux Vraiment, c'est bien à toi, vil animal, à te mêler avec les reines de l'air ! Tu as raison, répondit froidement la mouche on a toujours tort de s'approcher d'une nation aussi fougueuse que la vôtre.
Strana 342 - Pour moi , je ne puis jamais oublier que vous êtes ce grand connétable, ce prince du plus noble sang qu'il y ait dans le monde, et qui travaille à déchirer de ses propres mains sa patrie, et le royaume de ses ancêtres. LE CONNÉTABLE. Quoi ! Bayard, je te loue, et tu me condamnes ! Je te plains, et tu m'insultes!
Strana 564 - ... hier. Cette humeur étrange s'en va comme elle vient. Quand elle le prend, on dirait que c'est un ressort de machine...
Strana 522 - Mon enfant, l'expérience m'a rendu sage. J'ai vu bien des choses depuis que je suis au monde ; ne mangeons pas tout notre bien en un seul jour ; nous avons fait fortune, c'est un trésor que nous avons trouvé; il faut le ménager.
Strana 531 - ... plus d'esprit qu'à personne. Ce perroquet gâté devint bavard, importun et fou. Il se tourmenta si fort dans sa cage, et but tant de vin avec la vieille, qu'il en mourut.
Strana 566 - ... perdu dans la mêlée; il n'en est plus question : il ne sait plus ce qui l'a fâché, il sait seulement qu'il se fâche et qu'il veut se fâcher; encore même ne le sait-il pas toujours. Il s'imagine souvent que tous ceux qui lui parlent sont emportés, et que c'est lui qui se...
Strana 564 - Il veut être seul, et ne peut supporter la solitude. Il revient à la compagnie, et s'aigrit contre elle. On se tait : ce silence affecté le choque. On parle tout bas : il s'imagine que c'est contre lui. On parle tout haut : il trouve qu'on parle trop, et qu'on est trop gai pendant qu'il est triste. On est triste : cette tristesse lui paraît un reproche de ses fautes.
Strana 344 - Que vous souffrissiez toutes sortes de maux, plutôt que de manquer à la France et à la grandeur de votre maison. Si la persécution était trop violente, vous pouviez vous retirer; mais il valait mieux être pauvre, obscur, inutile à tout, que de prendre les armes contre nous.
Strana 427 - Là toute la nature étoit riante et gracieuse; le ciel étoit doux et serein, et la terre toujours prête à tirer de son sein de nouvelles richesses pour payer les peines du laboureur.

Bibliografické informácie