Oeuvres complètes de Bourdaloue, de la compagnie de Jesus, Zväzok 11

Predný obal
J. A. Lebel, 1812
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 352 - Sénèque, qu'ils remplissaient beaucoup mieux le devoir de la piété filiale par leur dévotion que par leurs larmes, et qu'il était beaucoup plus juste de se décharger sur d'autres de l'office de pleurer que de celui de prier : nous, par une opposition bien bizarre, et par un aveuglement encore plus déplorable, nous gageons au contraire des hommes pour prier, et nous nous contenions du soin de pleurer.
Strana 359 - Car il dit lui-même : Je vous ai exaucé au temps favorable, et je vous ai aidé au jour du salut. Voici maintenant le temps favorable ; voici maintenant le jour du salut.
Strana 8 - Ce n'est là que le fonds de notre misère : mais prenez garde; en voici le comble , en voici l'excès, en voici le prodige, en voici l'abus, en voici la malignité, en voici l'abomination ; et si ce terme ne suffit pas , en voici , pour m'exprimer avec le Prophète, l'abomination de désolation. Autant de points que je vous prie de bien suivre , parce qu'étant ainsi distingués , et l'un enchérissant toujours sur l'autre, c'est de quoi vous donner par degrés une idée juste de ce fonds de corruption...
Strana 248 - Marie , le salut ne nous coûtera plus rien; qu'après avoir satisfait à certaines pratiques d'une fausse piété envers Marie, nous pourrons devant Dieu nous tenir quittes de tout le reste; que, revêtus des livrées de Marie, nous serons à couvert de tous les dangers du monde , à couvert de toutes les tentations de la vie, à couvert de toutes les surprises de la mort , à couvert de tous les arrêts de la justice divine et de tous les foudres du Ciel ; et qu'ainsi nous n'aurons rien à craindre...
Strana 118 - ... ne manquera pas de décider en faveur de l'ambition et de la cupidité. Je sais que la loi qui défend de se venger, n'aura plus de lieu, si l'on se met en possession de donner aux vengeances les plus déclarées le nom de justice, et si chacun se faisant droit sur ses propres injures, s'opiniâtre à ne rien rabattre de la satisfaction qu'il se croit due. Je sais que la loi qui fait de l'occasion prochaine du péché recherchée ou entretenue, un péché déjà consommé, ne sera plus qu'un...
Strana 185 - Tout esta moi : c'est-à-dire, comme nous l'enseigne le Disciple bien-aimé, que tout dans ce vaste univers a été fait par lui^ et que rien de tout ce qui a été fait ne l'a été sans lui : par conséquent que l'homme en particulier n'a rien qu'il n'ait reçu de lui ; et par une conséquence non moins nécessaire , que l'homme n'a rien qui ne doive remonter vers lui comme à sa source, et lui être rapporté. Mea sunt omnia ; Tout est à moi : c'est-à-dire , que...
Strana 117 - Et pour en venir aux espèces particulières, je sais, par exemple, que la loi qui défend l'usurpation du bien d'autrui, et qui en ordonne la restitution, se trouvera anéantie, si l'on veut consulter la politique, qui ne manquera pas de décider en faveur de l'ambition et de la cupidité. Je sais que la loi qui défend de se venger, n'aura plus de lieu, si...
Strana 132 - Et le temps de la purification de Marie étant accompli, selon la loi de Moïse , ils le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, 23.
Strana 244 - ... tendres et respectueux qui les lient étroitement à vos intérêts, ils les conserveront, ils les publieront, ils en feront gloire. Leur piété l'emportera, et rien ne sera capable de les séduire et de les ébranler. Vous êtes , ô sainte Mère de Dieu ! vous êtes l'écueil contre lequel ont échoué toutes les erreurs , et vous le serez toujours. Vous seule avez triomphé de toutes les hérésies : à peine s'en est-il formé une dans le christianisme , qui ne vous ait attaquée, et il...
Strana 117 - Fils de Dieu, et la purification de la reine des vierges. Je sais, encore une fois, que si chacun de nous veut s'écouter, il n'y aura personne qui ne se croie fondé en raison pour se dispenser des lois de Dieu les plus indispensables. Et pour en venir aux espèces particulières, je sais, par exemple, que la loi qui défend l'usurpation du bien d'autrui , et qui en ordonne la restitution, se trouvera anéantie , si l'on veut consulter la politique, qui ne manquera pas de décider en faveur de l'ambition...

Bibliografické informácie