Norma: tragédie en cinq actes et en vers ...

Predný obal
J. N. Barba, 1831 - 87 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 88 - LA FAMILLE DE L'APOTHICAIRE, ou la Petite Prude. LES DRAGONS ET LES BÉNÉDICTINES, comédie'en un acte, par M. Pigault-Lebrun, nouvelle édition. LES DRAGONS EN CANTONNEMENT, ou la Suite des Bénédictines, comédie en un acte et en prose, par M. Pigault-Lebrun, nouvelle édition. FAVRAS, épisode de 1789, en 3 actes, par MM. Merville et Sauvage. L'AMPHIGOURI, salmis dramatique en quatre actions. CAMILLE DESMOULINS, drame en 5 actes.
Strana 88 - LE MARÉCHAL BRUNE, ou la Terreur de i8i5. MONSIEUR MAYEUX, ou le Bossu à la Mode. MADAME LAVALETTE, drame historique en deux actes. BONAPARTE A L'ÉCOLE DE BRIENNE, ou le Petit Caporal, souvenirs de 1783, en trois tableaux. NAPOLÉON, pièce historique en trois parties, mêlée de chants, suivie d'un épilogue. NAPOLÉON, ou Schœnbrunn et Ste-Hélène, dr. hist. L'EMPEREUR, événemens historiques. LE COCHER DE NAPOLÉON, vaudev.-anecd. en i act. VOLTAIRE CHEZ LES CAPUCINS. MONSIEUR DE LA JOBARDIÈRE...
Strana 88 - La Lettre de cachet , ou les Abus de- l'ancien régime ; mélodrame en trois actes. Par Pigault-Lebrun.
Strana 45 - Ou bien d'uno maràtre ils subiraient la loi ! Qu'ils meurent de ma main, ils ne sont plus a moi. Que de ce coup sanglant l'ingrat se désespère; Déjà morts pour Norma, qu'ils meurent pour leur pére ! Ne tardons plus... fureurs, prétez-moi votre appui : L'enfantement du crime est plus affreux que lui. De mon coeur, par leur mort, apaisons la tempéte ; Frappons-les, frappons-les sans détourner la téte I Qui, ce fer... (Elle s...
Strana 7 - Que le ciel des soldats, encombré par la guerre ,' ' Ne veut plus recevoir vos sanglans députés? Si vous bravez des dieux les hautes volontés , Ne venez pas, au moins quand je les interprète , D'un bruit séditieux insulter leur retraite.
Strana 60 - Effaçons leurs noms de la terre : Haine, vengeance, liberté ; Ne laissons plus gémir le monde tributaire Sous le poids accablant de leur éternité.
Strana 70 - Dieux sanglans, dieux jaloux , qui ne pouvez m'absoudre, Proclamez mon forfait par le bruit de la foudre ! Et vous , armes d'airain , qui tressaillez d'effroi , Sur mon front criminel tombez , écrasez-moi ! ( elle tombe sur l'autel.
Strana 69 - Moi qu'un perfide amant jura d'aimer toujours, Moi qu'il abandonnait, quand je sauvais ses jours, Moi qui cherche à mourir et sans qu'il en pâlisse ; Le rejoins malgré lui dans un même supplice.
Strana 72 - Le théatre représente un lac et une suite de cavernes; un pont de rochers traverse le fond du théatre.

Bibliografické informácie