Obrázky na stránke
PDF
ePub

» régnera! Le Seigneur a déployé son bras aux » yeux de tous les peuples, et toutes les con» trées de la terre verront le salut de notre » Dieu (1). Toutes les familles des nations ado» reront en sa présence (2) : tous les rois de la » terre l'adoreront, et tous les peuples le servi» ront (3). Je viens, dit-il lui-même, rassem» bler toutes les nations et toutes les langues ; » elles viendront et verront ma gloire. J'élève» rai un signe au milieu d'elles, et j'enverrai » ceux qui auront été sauvés aux nations de la » mer, en Afrique, en Lydie, aux peuples » armés de flèches; dans l'Italie, dans la Grèce, » et dans les îles lointaines; vers ceux qui » n'ont point entendu parler de moi, et qui » n'ont point vu ma gloire. Et ils annonceront » ma gloire aux Gentils, et ils amèneront vos

(1) Quàm pulchri super montes pedes annuntiantis et prædicantis pacem, annuntiantis bonum, prædicantis salutem , dicentis : Sion, regnabit Deus tuus! - Paravit Dominus brachium sanctum suum in occulis omnium gentium, et videbunt omnes fines terræ salutare Dei nostri. Isa., LII, 7, 10.

(2) Adorabunt in conspectu ejus universæ familiæ gentium. Ps. XXI , 28.

- (3) Adorabunt eum oinnes reges terræ; omnes gentes serpient ei. Ps. LXXI, 11.

» frères d'entre toutes les nations à ma mon» tagne sainte, comme les fils d'Israël portent » leur offrande en un vase pur dans la mai» son du Seigneur. Et je choisirai parmi eux » des prêtres et des lévites, et toute chair » viendra pour adorer devant moi , dit le Sei» gneur (1). » ..

« Malachie voit l'offrande toujours pure et ► jamais souillée qui sera présentée à Dieu, non » plus seulementcommeautrefois dans le temple » de Jérusalem , mais depuis le soleil levant

jusqu'au. couchant ; non plus par les Juifs, » mais par les Gentils , parmi lesquels il pré

(1) Ego venio ut congregem cum omnibus gentibus et linguis: et venient et videbunt gloriam meam. Et ponam in eis signum, et mittam in eis qui salvati fuerint, ad gentes in mare , in Africam , in Lydiam, tendentes sagittam ; in Italiam et Græciam, ad insulas longè, ad eos qui non audierunt de me et non viderunt gloriam meam. Et annuntiabunt gloriam meam gentibus , et adducent omnes fratres vestros de cunctis gentibus domum Domino, in equis, et in quadrigis, et in lecticis, etin mulis, et in carrucis, ad montem sanctum meum Jerusalem, dicit Dominus, quomodò si inferant filii Israël munus in vase mundo in domum Domini. Et assumam ex eis in sacerdotes et levitas, dicit Dominus.... Veniet omnis caro ut adoret coram facie meâ , dicit Dominus. Isa., LXVI, 18 et seqq. Vid. et. Ibid., LX.

» dit (1) que le nom de Dieu sera grand (2). »

On reconnoît manifestement dans cette oblation pure figurée par la pain et le vin qu’offrit le : Roi de paix au Trés-Haut, devant Abraham (3), le sacrifice institué par le souverain Pontife selon l'ordre de Melchisedech (4). « Les pauvres man» geront et seront rassasiés, et leur âme vivra » éternellement. Tous les riches de la terre ont » mangé et ont adoré : tous ceux qui habitent » la terre se prosterneront en sa présence (5). »

Et si vous voulez savoir comment s'opéreront

(1) Ab ortu enim solis usque ad occasum, magnum est nomen meum in gentibus : et in omni loco sacrificatur, et offertur nomini meo oblatio munda, quia magnum est nomen meum in gentibus , dicit Dominus exercituum. Malach., I, 11.

(2) Bossuet, Disc. sur l'hist. univers., II° part., c. XI, pag. 2/44.

(3) At verò Melchisedech rex Salem, proferens panem et vinum, erat enim sacerdos Dei Altissimi. Genes., XIV, 18. Salem signifie paix.

(4) Juravit Dominus, et non pænitebit eum : tu es sacerdos in æternum secundum ordinem Melchisedech. Ps. CIX, 4.

(5) Edent pauperes et saturabuntur..... vivent corda eorum in sæculum sæculi... Manducaverunt et adoraveruntomnes pingues terræ : in conspectu ejus cadent omnes qui descendunt in terram. Ps. XXI, 21, 27, 30.

ces merveilles, comment le cour des peuples , changé tout d'un coup, se tournera vers le Dieu qu'ils outragèrent si long-temps , il enverra son Esprit , et la terre sera renouvelée comme par une seconde création (1). L'Église, croissant peu à peu, deviendra comme un grand arbre où tous les oiseaux du ciel viennent faire leur nid (2). Eprouvée dans ses commencemens , elle subira des persécutions aussi violentes que vaines ; ses enfans seront mis à mort, on les regardera comme des brebis destinées à la boucherie (3). Les rois et les princes se ligueront contre le Seigneur et contre son Christ ; ils diront : Brisons leurs liens et rejetons leur joug loin de nous ! Mais celui qui habite le ciel se rira d'eux , et il accomplira la promesse qu'il a faite à son Fils, de lui donner toute la terre pour possession, et les nations pour héritage (4).

(1) Emittes Spiritum tuum, et creabunlur; et renovabis faciem terræ. Ps. CIII, 30.

(2) In monte sublimi Israël plantabo illud, et eru mpet in germen , et faciet fructum, et erit in cedrum magnam : et habitabunt sub eâ omnes volucres, et universum volatile sub umbrâ frondium ejus nidificabit. Ezech., XIII, 25.

(3) Propter te mortificamur totâ die; estimati sumus sicut oves occisionis. Ps. XLIII, 23.

(4) Quare frernuerunt gentes , et populi meditati sunt

Ce n'est pas devant les hommes que nous citerons l'incrédule, mais devant celui qui voit le fond des cæurs, devant Dieu. Qu'il réponde en sa présence : le Christ étoit-il prédit ? Est-il asseż clairement annoncé pour qu'on ne puisse le méconnoître ?

Les Juifs, dira-t-il peut-être, l'ont cependant méconnu.

Oui, et cela même étoit prédit; et cela même confirme dès lors la vérité des prophéties qu'on vient de lire. Ouvrez l'Écriture, il y est dit

Que le Christ doit être la pierre fondamentale et précieuse (1),

Qu'il doit être la pierre d'achoppement et de

inania ? Astiterunt reges terræ, et principes convenerunt in unum, adversis Dominum, et adversùs Christum ejus. Dirumpamus vincula eorum, et projiciamus à nobis jugum ipsorum Qui habitat in coelis irridebit eos , et Dominus subsannabit eos.... Dominus dixit ad me : filius meus es tu, ego hodiè genui te. Postula à me, et dabo tibi gentes hæreditatern tuam, et possessionem tuam términos terræ. Ps. II , i et seqq..

(1) Ecce ego mittam in fundamentis Sion lapidem, lapidem probatum, angularem, pretiosuin, in fundaInente fundatiim.... Et delebitur foedus vestrurn cum morte, et pactum vestrum cum inferno non stabit. Isan, XXVIII, 16, 18.

« PredošláPokračovať »