Le nouveau diable boiteux: tableau philosophique et moral de Paris ; mémoires mis en lumière et enrichis de notes, Zväzok 2

Predný obal
Chez F. Buisson, imprimeur-libraire, 1798
0 Recenzie
Recenzie nie sú overované, ale Google kontroluje prítomnos» faloąného obsahu a po jeho identifikácii ho odstraňuje

Vyhµadávanie v obsahu knihy

Čo hovoria ostatní - Napísa» recenziu

Na obvyklých miestach sme nenaąli ľiadne recenzie.

Zvolené strany

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáľe

Strana 5 - ... j'ai pris un trait d'un côté et un trait d'un autre; et de ces divers traits qui pouvaient convenir à une même personne, j'en ai fait des peintures vraisemblables, cherchant moins à réjouir les lecteurs par le caractère ou, comme le disent les mécontents, par la satire de quelqu'un, qu'à leur proposer des défauts à éviter et des modèles à suivre.
Strana 119 - L'on mange ailleurs des fruits précoces, l'on force la terre et les saisons pour fournir à sa délicatesse : de simples bourgeois , seulement à cause qu'ils étaient riches , ont eu l'audace d'avaler en un seul morceau la nourriture de cent familles. Tienne qui voudra contre de si grandes extrémités, je ne veux être, si je le puis, ni malheureux , ni heureux : je me jette et me réfugie dans la médiocrité.
Strana 211 - Totus mundus fabula est. Ce monde-ci n'est qu'une œuvre comique Où chacun fait ses rôles différents. • Là, sur la scène, en habit dramatique, Brillent prélats, ministres, conquérants. Pour nous, vil peuple , assis aux derniers rangs, Troupe futile, et des grands rebutée, Par nous d'en bas la pièce est écoutée ; Mais nous payons, utiles spectateurs; Et quand la farce est mal représentée, Pour notre argent nous sifflons les acteurs.
Strana 123 - Il n'y aurait plus de rappel : quel ton, quel ascendant ne prennent-ils pas sur les savants ! Quelle majesté n'observent-ils pas à l'égard de ces hommes chétifs, que leur mérite n'a ni placés ni enrichis, et qui en sont encore à penser et à écrire judicieusement ! Il faut l'avouer, le présent est pour les riches, l'avenir pour les vertueux et les habiles.
Strana 120 - Il ya des âmes sales, pétries de boue et d'ordure, éprises du gain et de l'intérêt, comme les belles âmes le sont de la gloire et de la vertu ; capables d'une seule volupté, qui est celle d'acquérir ou de ;ne point perdre ; curieuses et avides du...

Bibliografické informácie