Obrázky na stránke
PDF
ePub

ce métal en Pologne; elles sont, dit-il, abondantes & riches en argent (5). Il dit aussi que la mine d'Olkuszow, diocèse de Cracovie, est sans matière étrangère.

Il y a dans la Carinthie, des mines de plomb qui font en pleine exploitation ; elles gissent dans des montagnes calcaires, & l'on en tire par année vingt

6) Il y a à Olkuszar, dans le domaine de l'évêque de Cracovie, une mine de plomb sans matière étrangère, qui est écailleule. Ses épontes ou falbandes sont d'une terre calcaire..... Une autre mine de plomb trouvée dans les Karpacs, est à petites écailles, & contient beaucoup d'argent gris; une troisième est à petites écailles avec des veines d'une terre jaune d'ocre ; une quatrième est aufi écailleuse, pure & en masse, composée d'espèce de grains mal liés, de sorte qu'on diroit que cette mine a passé par le feu; ces deux dernières se trouvent aussi dans les Karpacs..... Les mines d'Olkuiz en Pologne, ont été travaillées dès le quatorzième siècle ; on y voit plusieurs puits , dont quelques-uns descendent jusqu'à quatre – vingts brasses de profondeur. Leur situation est au pied d'une petite montagne, qui s'élève en pente douce. Le minérai de ces mines est la galène couleur de plomb; elle est sans mélange de cailloux ni de sable, ni d'aucune autre substance...... Le minérai est répandu dans une terre jaunâtre, mêlée d'une pierre semblable à la calamine, & à de la pierre à chaux dans quelques endroits; cette terre contient aussi des fragmens d'une pierre ferrugineuse, qui a été très utile pour la fonte du minérai..... A la profondeur de cinq ou six brasses, on trouve d'abord une espèce de pierre à chaux, & dès la dixième brasse on rencontre la veine du minéral, qui, dans quelques endroits , n'a que deux ou trois pouces, & dans d'autres jusqu'à une demi – brasse d'épaisseur..... On tire de ce plomb onze marcs & demi d'argent, sur soixante - dix quintaux de plomb. M. Guettard; Mémoires de l'Académie des Sciences, année 1762, pages 319, 321 de juive:

II

C

mille quintaux de plomb (1). Les mines de plomb que l'on trouve dans le Palatinat en Allemagne, sous la forme d'une pierre cristallisée, sont exemptes de même de toute matière étrangère; ce sont des mines en chaux qui, comme celle de plomb blanche, ne contiennent en effet que du plomb, de l'air & de l'eau, sans mélange d'aucune autre matière métallique (u).

On voit par cette énumération qu'il se trouve un grand nombre de mines de plomb dans presque toutes les provinces de l'Europe ; les plus remarquables, ou plutôt les mieux connues, sont celles qui contiennent une quantité considérable d'argent; il y en a de toute espèce en Allemagne (x), de même qu'en Suède, & jusqu'en Norwège.

trou

[ocr errors]
[ocr errors]

(1) On trouve dans les mines de Bleyberg en Carinthie, plusieurs fortes de minérais. 1.° Le plombage ou plomb compacte presque malléable, couleur de vrai plomb'minéralisé avec le soufre & l'arsenic; 2.° la galène de plomb cristallisée en cubes ou en octaedres; 3.° la craie parsemée de petits points de galène de plomb qui forment de jolies dendrites ; 4.° le plomb spatheux, couleur de jaune-clair, jusqu'à l'oranger blanc, couleur de plomb transparent, couleur de vertpâle. ...&c. Voyage de M. Jaskevisch, dans le supplément au journal de Physique du mois d'Octobre de l'année 1782. .

(u) Dans le haut Palatinat à Fregung, il y a une mine de plomb qui n'est mêlée d'aucun autre métal, & par conséquent excellente pour l'usage de la coupelle ; elle est en partie sous la forme d'une pierre cristalline; le reste n'est pas si riche en plomb & paroît plus farineux. Collection académique, partie étrangère , tome II, page 2.

(*) La mine de plomb & d'argent de Rammellberg, est en partie.

On ne peut guère douter qu'il n'y ait tout autant de mines de plomb en Asie qu'en Europe; mais nous ne pouvons indiquer que le petit nombre de celles qui ont été remarquées par les Voyageurs, & il en est de même de celles de l'Afrique & de l'Amérique. En Arabie , selon Nieburh, il y a tant de mines de plomb dans lOman, & elles sont si riches qu'on en exporte beaucoup(y). A Siam, les Voyageurs disent qu'on travaille depuis long-temps des mines de plomb & d’étain (z). En Perse, dit Tavernier, on n'avoit ni plomb ni étain que celui qui arrivoit des pays étrangers ; mais on a découvert une mine de plomb auprès de la ville d'Yerde (a). M. Peyssonnel a vu une mine de plomb dans l'île de Crète, dont il a tiré neuf onces de plomb sur une livre & une très-petite quantité d'argent ; il dit qu'en creusant un peu plus profondément, on découvre quelquefois des veines d'un minérai de couleur grise, taillé à facettes brillantes, mêlé de soufre & d'un peu d'arsenic, & qu'il a tiré d'une livre de ce minérai, sept

très-pure, & en partie mêlée de pyrites cuivreuses & de soufre; & dans le milieu de ces pyrites on trouve quelques veines de inines de plomb brillantes. ... Le produit de cette mine est en argent, depuis un gros jusqu'à une once, & en plomb depuis six jusqu'à quarante livres par quintal. On ne peut réduire cette mine en moindre volume par le bocard & le lavage, parce que la gangue est trop dure & trop pesante ; mais elle a l'avantage d'être allez pure; ainsi on peut la regarder comme une mine triée; à cause de la dureté, on attend qu'elle ait reçu trois grillages avant de l'ellayer. i... Les mines qui le tirent des minières de Halzbrucke, ne contiennent par quintal que depuis une demi - once julqu'à deux onces & demie d'argent; mais elles rendent depuis vingt-huit jusqu'à soixante-cinq livres de plomb par quintal ; ainsi comme elles sont tendres, on les grille seules, & on ne leur donne que deux feux pour les ajouter ensuite aux autres dans la fonte ....

On trouve à Foelgebaugen, de la mine de plomb à gros brillans, dont le quintal rend depuis soixante-dix jusqu'à quatre-vingts livres de plomb, & depuis six gros jusqu'à une once & demie d'argent; on y trouve aussi de la mine de plomb à petits brillans, contenant un peu plus d'argent & moins de plomb: on trie les meilleurs morceaux de ces mines, & on pile & lave le reste; mais le tout doit être grillé .....

Dans le haut Hartz, le produit des mines pilées varie beaucoup; il y en a dont le quintal ne tient qu'une demi - once d'argent, d'autres qui en contiennent jusqu'à un marc .... Celles d'Andreasberg

sont plus riches, parce qu'on y trouve de l'argent vierge & de la minera argenti rubra, dont les grillages fournissent beaucoup d'argent; enfin, il y en a d'autres qui, sans argent vierge ni même d'argent rouge, fournissent encore plus d'argent....

Les mines qu’on tire dans le comté de Stolberg, à Strelzberg, sont de plomb & d'argent,' mêlées d'un peu de pyrites & de inine de cuivre. Il se trouve aussi dans les mêmes filons, de la mine de fer jaune & blanche qu'on ne peut en séparer entièrement, ni en pilant ni en lavant le minéral; ainsi on la trie le mieux qu'il est possible, en la pilant grossièrement & la faisant passer par un crible. Traité de la fonte des mines de Schlutter, tome II, pages 162, 182, 186, 196 do 328.

(y) Description de l'Arabie, page 1 25. (3) Histoire générale des Voyages, tome XVIII, page 3 07. (a) Idem, tome X, page 650.

onces

onces de plomb & une dragme d'argent (b). En Sibérie, il se trouve aussi nombre de mines de plomb, dont quelques-unes sont fort riches en argent (c).

Nous avons peu de connoissances des mines de plomb de l’Afrique; seulement le docteur Shaw fait mention de celles de Barbarie, dont quelques - unes , dit - il, donnent quatre-vingts livres de métal par quintal (d).

Dans l'Amérique septentrionale, on trouve de bonnes

in nouveau

e

(6) Histoire de Crête manuscrite, par M. Peyssonel.

10) A quelque distance d'Argunsk en Sibérie , & à quelques verstes de l'ancienne mine d'Ildikirn, on a découvert un nouveau filon d'un beau minéral luisant, très - foncé, mêlé d'un peu de gravier qui contient deux onces d'argent, & plus de cinquante livres de plomb par quintal. Il y a encore d'autres minérais dont on tire trois onces d'argent & soixante - quatorze livres de plomb, & l'argent qu'il donne contient de l'or. Histoire générale des Voyages, tome XVIII, page 209.

(d) Les mines de plomb de Jibbel- ris - fas près d'Hamman-leef; celles de Wamarb-réefe, & celles de Benibootareb, font toutes fort riches , & l'on en pourroit certainement tirer de grands trésors si elles étoient mieux travaillées..... On tire aisément par le feu so livres de métat d'un seul quintal de mine..... Il y en a aussi dans les terres : d'Alger, & sur-tout dans une haute montagne appelée Van noff-réese, dont le lommet est couvert de neige. Après de grandes pluies, les torrens qui découlent de cette montagne charrient des grains & pailles de ce minéral , lesquels s'arrêtent sur ces bords, brillent comme l'argent à la lueur du soleil. Voyages de Shaw, tome I, pages 42 & 306. Minéraux, Tome III.

Aa

[ocr errors]
« PredošláPokračovať »