Obrázky na stránke
PDF
ePub

S. Jean, fondateur et abbé de Réomé, Reomaus, aujourd'hui

Moutier-Saint-Jean, mort vers l'an 540 ; sa mémoire, le

28 janvier. S. Jean le Silentiaire, évêque de Colonie, en Arménie, en

482, puis solitaire , mort l'an 558 ; sa fête, chez les Grecs,

le 13 mai. S. Jean Climaque, abbé du Mont Sinaï vers l'an 6oo, père de

l'église grecque, mort le 30 mars 605 ou 606; sa fête, le

jour de sa mort. S. Jean l'Aumônier, patriarche d'Alexandrie l'an 609., mort

le 11 novembre 616, sa fête, chez les Grecs, le 11 novembre;

à Rome, le 23 janvier ; à Paris, le 9 avril. S. Jean Mosch, auteur du Pré spirituel, et compagnon de voyage

de saint Sophrone, patriache de Jérusalem ; mort à Rome

l'an 620. S. Jean Damascène, père de l'Eglise, mort, selon les uns, l'an

754, selon d'autres , 26 ans plus tard; sa fête , le 6 mai, à Kome; le 8 du même mois, à Paris; le 29 novembre, chez les

Grecs. Le B Jean , abbé de Gorze ,, en Lorraine en 960; mort le 27.

février 973. S. Jean Gualbert, abbé, fondateur de Vallombreuse l'an 1051;.

mort l'an 1073, le 12 juillet, jour de sa fête; canonisé en 1193. S. Jean de Meda , ainsi nommé du lieu de sa naissance, situé à..

dix milles de Côme (son vrai nom était Jean Oldrato ) de l'ordre des Humiliés, qu'il mit sous la règle de Saint-Benoît ; fondateur de l'abbaye de Rondenario, près de Côme; mort

à Milan , le 25 septembre 1139. S. Jean de Matha, né en Provence au mois de juin 1160, fon

dateur de l'ordre de la Trinité, dit des Mathurins, pour la rédemption des captifs , vers l'an 1198; mort probablement

le 21 décembre 1213 ; sa fête, le 8 février. Le B. Jean de Montmirel, religieux de l'ordre de Cîteaux

l'an 1210; mort le 29 septembre 1217. S. Jean de Népomuk, en Bohême, dit Jean Népomucène

chanoine de Prague, et confesseur de la reine Jeanne; précipité dans la Moldau , à Prague, la surveille de l'Ascension (28 avril) 1383, par ordre du roi Venceslas, pour n'avoir pas voulu lui révéler la confession de la reine. Le Saint-Siège l'a béatifié, l'an 1720, et canonisé, le 19 mai 1729 ; sa fête,

le 19 mai. S. Jean Capistran, de l'ordre de Saint-François en 1415, mort

le 23 octobre 1456 à Willech, près de Sirmich, en Hongrie; canonisé en 1724, par Benoît XII.

le 20

[ocr errors]

le 20

S. Jean-de-Dieu , instituteur des religieux de la Charifé, en

1540, mort le 8 mars 1550 ; sa fète, le même jour. S. Jean de la Croix, réformateur des Carmes, en 1568 ; mort

le 14 décembre de l'an 1591. La B. Jeanne de France, première femme du roi Louis XII,

institutrice des Annonciades, en 1500, morte la nuit du 4 au 5 février 1505. On a demandé, en différents tems, que le Saint - Siège canonisât cette vertueuse princesse, ce qui n'a point été accordé ; mais en 1742, le pape Benoît XIV. a confirmé le culte qu'on lui rendait depuis deux siècles ; il a permis d'en faire la fête dans les monastères de l'Ordre , le 4 février : et pour rendre cette solennité plus célèbre il

y a attaché des indulgences. S. Jérôme, prêtre, docteur de l'Eglise, né l'an 331, mort le

30 septembre 420 ; sa fête, le même jour. S. Joachim , père de la sainte Vierge ; sa fête, à Rome , mars ; à Paris, le 28 Juillet; et chez les Grecs , le

9 septembre, avec sainte Anne. S. Jonas ou Jonius : voyez S, Yon. S. Joseph, époux de la sainte Vierge; sa fête, à Rome, le 19

mars ; à Paris, avril. S. Josse, Judocus et Jodocus , prêtre en Ponthieu, mort vers

l'an 668 ; sa fête, le 13 décembre. S. Jude, apôtre ; sa fête , le 19 juin, chez les Grecs et les Russes ;

chez les Latins , le 28 octobre, avec saint Simon. Ste. Julie , vierge, et martyre en Syrie vers l'an 300 ; sa fête ,

le 7 octobre. Ste. Julie, vierge, née à Carthage, emmenée captive en Syrie ,

et martyrisée en Corse, le 22 mai 439. S. Julien, premier évêque du Mans, au troisième ou quatrième

siècle ; le Martyrologe en fait mention le 27 janvier. S. Julien, martyr à Brioude, en Auvergne, au troisième ou

quatrième siècle; sa fête, le 28 août. S. Julien, évêque de Tolède, en 680 , mort le 6 mars de l'an

690 ; sa fête, le 8 mars. Ste. Julienne, vierge, et martyre à Nicomédie, le 16 février

308 ; sa fête, le même jour, à Rome ; le 21 mars, à Paris. La B. Julienne du Mont-Cornillon, près de Liége , morte le

5 avril 1258. Sa première vision pour la fête du saint Sacré, ment, en 1208. Ste. Julitte , mère de saint Cyr , et martyre avec son fils

305 ; leur fête, le 16 juin à Rome ; le premier, à Paris. Les trois Jumeaux, ou saint Speusippe , saint Eleusippe et saint

Meleusippe, martyrs en Cappadoce au deuxième ou troisième sièele ; leur fête ile 27 janvier , tant en Occident, que chez

vers

[ocr errors]
[ocr errors]

les Grecs : on les nomme au diocèse de Langres , les saints

Jaumes. S. Junien, reclus, abbé de Mairé, dit l'Evescau, en Poitou,

mort le 13 août 587 ; sa fête , le même jour. S. Just , Justus , martyr en Beauvaisis ; honoré le 18 octobre. $. Juste , évêque de Lyon, sur la fin du quatrième siècle ; sa

fête, le 2 septembre. $. Justin le Philosophe , docteur de l'Eglise, apologiste de la

Religion, martyr en 167; sa fète, le 13 avril, chez les Latins;

le 1er juin , chez les Grecs. S. Justin, martyr en Parisis , honoré le 8 août ; sa fête, le

*r.juin, chez les Russes; peut-être le même que saint Just,

du Beauvaisis. Ste. Justine, vierge et martyre, vers le quatrième siècle, patrone de Padoue ; honorée le

7

octobre. $. Juvenal, premier évêque de Narni, en Ombrie , mort vers

l'an 377; sa fête , à Narni, le 7 août; ailleurs, le 3 mai.

K.

$. Kilien, ou Kuln, Killanus, Killena , évêque irlandais, et

apôtre de Franconie, en 685, martyrisé à Wirtzbourg, avec ses deux compagnons ;

Colman et Totnan , l'an 689; le 8 juillet , jour de leur fête,

L.

8. Ladislas, ou Lancelot , roi de Hongrie , canonisé en 1198;

sa fête, le 27 juin. $. Lambert, ou Landebert, évêque de Lyon vers l'an 679,

mort l'an 688. L'Eglise en fait mémoire, le 14 avril. S. Lambert, Landebertus , Lantbertus , Lambertus, patron de

Liége, évêque de Maëstricht l'an 668, martyr , le 17 sep

tembre, vers l'an 708 ; sa fête , le même jour. $. Lambert, évêque de Vence, en 1114 , mort en 1154, le 25

mai, enterré le 26, qui est le jour de sa fête à Vence et à

Riez, en Provence : le Martyrologe en fait mention le 26 juin, $. Landelin, fondateur et premier abbé de Lobbes, en 653 ,

mort le 15 juin , vers l'an 686. S. Landoald, missionnaire des Pays-Bas, compagnon de saint

Amand; mort vers l'an 666 ; le Martyrologe en fait mémoire

le 19 mars. Ste. Landrade , vierge, première abbesse de Munster-Bilsen,

au pays de Liége, morte l'an 690 ; sa fète, le 8 juillet,

S. Landri, Landericus, évêque de Paris, vers le milieu du sep

tième siècle, et mort vers l'an 660 ; sa fète, le 10 juin. Le B. Lanfranc, prieur du Bec, en 1044, abbé de Saint-Etienne

de Caen, en 1063, sacré archevêque de Cantorberi, le 29 août 1070 ; mort le jeudi 24 mai, ou le lundi de la Pen

tecôte , 28 mai de l'an 1089. S. Laurent, diacre et martyr, à Rome, l'an 258; le 10 août,

jour de sa fête. S. Laurent, archevêque de Cantorberi en 608, mort en 619 :

le Martyrologe en fait mémoire le 2 février. S. Laurent, archevêque de Dublin , mort le 14 novembre 1181,

à l'abbaye de la ville d'Eu, en Normandie; canonisé en 1225

ou 1226; sa fête, le jour de sa mort. S. Laurent Justinien, évêque de Venise en 1433, premier pa

triarche de la même ville, en 1451 , mort le 8 janvier 1455;

sa fête, le 5 septembre. S. Léandre, évêque de Séville, mort l'an 596, le 27 février ,

jour de sa fète ; d'autres mettent sa mort en bor, et se trompent, comme le

prouve

D. Mabillon. S. Lebwin, ou Libwin, dit aussi Leboin et Lifoin, Lebwinus,

Liebwinus, Lipwinus, anglais , apôtre de l'Over-Yssel vers l'an

770; mort avant l'an 800, le 12 novembre, jour de sa fêté. Ste. Lée, dame romaine, morte vers l'an 384 ; sa fête , le

22 mars.

S. Léger, Leodegarius, évêque d'Autun, l'an 659, martyr, le

3 octobre 678; sa fête, le 2 octobre. S. Léobard, ou Libard, reclus en Touraine, morț vers l'an 593;

sa fête, le 18 janvier. $te. Leocadie, vierge, morte en prison pour la Foi, dans la ville de Tolède, vers la mi – décembre, l'an 304; sa fète, le

9 décembre. S. Léon-le-Grand, pape en 440, mort le 3 ou 4 novembre 461 :

on en fait la fête, à Rome, le vi avril; le 19 novembre, à Paris,

et le 18 février , chez les Grecs, S. Léon, deuxième du pom, pape,

sacré le août 642, mort le 3 juillet 683; sa fête, le 28 juin, depuis le seizième siècle." S. Léon, quatrième du non, pape, élu le 27 janvier, et or

donné le 11 avril 847 ; mort le 17 juillet 855. $. Léon, neuvième du nom, pape en 1048; mort le 19

avril 1054. S. Léonard , abbé de Vandeuvre , au pays du Maine, vers l'an

538, mort, selon quelques-uns, vers l'an 565, ou 570, selon d'autres ; sa fête, le 15 octobre, au Mans, et à Corbigni , au pays de Morvant.

[ocr errors]

S. Léonard, ou Liénart, Leonardus , solitaire en Limosin, abbé

de Noblac, mort le 6 novembre 559; sa fête, le même jour. S. Léonce, évêque de Fréjus, en Provence, au plus tard l'an

391; mort vers l'an 450, le 1er. décembre. S. Léonce le jeune, ou le deuxième du nom, évêque de Bor

deaux vers l'an 541, mort vers 564 : il est honoré à Bordeaux

le 15 novembre. S. Léonide , père du célèbre Origène, martyrisé l'an 202 ou

203; sa fête, le 22 avril. S. Léopold, marquis d'Autriche, troisième du nom, en 1996,

mort l'an u 36, canonisé en 1485; sa fête , le 15 novembre,

jour de sa mort. S. Leu, ou Loup, Lupus, évêque de Sens, après le mois d'a

vril 609; sa mort est rapportée au 1er septembre 623; sa prin

cipale fête, le même jour, et sa translation, le 23 avril. S. Leubasse, ou Libessé, Leubatius et Leobatius , abbé en Tou

raine, au sixième siècle; sa fête, dans le Martyrologe de

France, le 18 juillet ; et ailleurs, le 28 du même mois. S. Leufroi, Leutfredus, et Leotfridus, abbé de Madrie, ou de la

Croix, en Normandie, vers l'an 6go; mort le 21 juin 738. S. Lezin, Licinius , évêque d'Angers en 586, mort, selon

M. Baillet, le jer. novembre 605, mais plus probablement

l'an 616; sa fête, à Rome, le 13 féyrier;à Paris, le même jour. S. Libère, Marcellinus Felix Liberius, pape, sacré le 22 mai 352,

mort le 23, ou plutôt le 24 septembre 366. S. Liboire, Liborius, quatrième évêque du Mans au quatrième

ou cinquième siècle ; ses fêtes, le 23 juillet , à Paderborn , où ses reliques furent transférées au huitième siècle; au Mans, le

28 mai , le 9 juin et le 23 juillet. S. Licer, ou Lizier, Glycerius, ou Licerius , évêque de Conse

rans en 504 , mort vers l'an 548; sa fête, le 7 août. S. Lidoire, Lidorius, Litorius, et Lictor, second évêque de Tours

en 338.; mort l'an 371, honoré à Tours le 13 septembre. $. Lié, Lotus , solitaire du Berri, mort le 5 ou 6 novembre

533, ou 534, au diocèse d'Orléans, dans le lieu qu'on nomme

aujourd'hui la Motte-Saint-Lié; sa fête, le 5 novembre. S. Lietbert, évêque de Cambrai et d'Arras , mort l'an 1076, le

28 septembre , suivant l'ancien auteur de sa Vie; le 23 juin,

suivant Raiss. S. Lifard, Liphardus , ou Lietphardus , prêtre, abbé à Mehun

sur-Loire , mort vers le milieu du sixième siècle ; on l'ho

nore, le 3 juin. S. Lin, pape, après la mort de saint Pierre et de saint Paul, en

66,mort en 78; sa fête, aujourd'hui, le 23 septembre; autrefois, en quelques églises, le 7 octobre et le 26 novembre,

[ocr errors]
« PredošláPokračovať »