Vyhµadávanie Obrázky Mapy YouTube Správy Gmail Disk Kalendár Ďaląie »
Prihlási» sa
Knihy Knihy
" Qu'avez-vous? — Je n'ai rien — Mais... — Je n'ai rien, vous dis-je, Répondra ce malade à se taire obstiné. Mais cependant voilà tout son corps gangrené; Et la fièvre , demain se rendant la plus forte , Un bénitier aux pieds va l'étendre... "
Auli Persii Flacci satirae ad cod. Parisinos recens., lectionum varietate et ... - Strana 79
podµa Aulus Persius Flaccus - 1812
Úplné zobrazenie - O tejto knihe

Histoire de la langue française: des origines à 1900, Zväzok 4,Vydanie 2

Ferdinand Brunot - 1924
...93(i) ; la dame se rendit Belle et bonne religieuse (La Font., V, {">!), note I) ; /:( la Ji'eorr, demain se rendant la plus forte, Un bénitier aux pieds va l'étendre à la porte. (Boil., Kp., III, v. 4142) ; A cette fois, il se rend traitable (Buss., Apoc.. 700). 3. Un de ses fils...
Úplné zobrazenie - O tejto knihe

Œuvres de Boileau

Nicolas Boileau Despréaux - 1889 - Počet stránok 542
...inégal marche à pas redoublés : Quelle fausse pudeur à feindre vous oblige? Qu'avez-vous 1—Je n'ai rien — Mais.. — Je n'ai rien, vous dis-je,...obstiné. Mais cependant voilà tout son corps gangrené Ella fièvre, demain se rendant la plus forte", Un bénitier aux pieds va l'étendre à la porte. Prévenons...
Úplné zobrazenie - O tejto knihe




  1. Moja kniľnica
  2. Pomocník
  3. Roząírené vyhµadávanie kníh
  4. Stiahnu» verziu ePub
  5. Stiahnu» PDF